Comment choisir une pipe ?

Pipes droites, pipes courbées, en finition cirée ou colorée, il n’est pas toujours facile de choisir un type de pipe. Voici les clés pour bien faire son choix.

Comment choisir une pipe à offrir :

Il convient bien évidemment de connaître les goûts esthétiques de la personne. Ensuite, une bonne indication est de connaître le type de pipe qu’elle possède déjà. Si sa « collection » est composée de pièces toutes de même taille, de même forme et de même couleur, alors il est probable qu’il ou elle soit attaché(e) à ce type de pipe. Vous pensez peut-être qu’un changement serait bénéfique, cependant, la meilleure option est de lui en proposer une similaire, à ajouter à son ensemble. Celle-ci sera neuve, les veines du bois seront différentes, les reflets de la teinte également. Bref, une nouvelle pipe sans changer de style.

Si au contraire la personne possède des pipes de tous styles et de toutes formes, alors un modèle original sera bienvenu pour compléter son assortiment. A vous d’en choisir un qu’il ou elle ne possède pas déjà, mais dont vous pensez qu’il lui correspond.

Tentez de vous rappeler la façon dont votre ami(e) utilise sa pipe : est-ce qu’il (elle) la tient plutôt à la main ou à la bouche ? Une pipe droite tire plus sur les dents qu’une pipe courbée, donc un objet léger et courbe sera plus adapté à quelqu’un qui porte la pipe en bouche sans arrêt.

Une autre option est de choisir une pipe à fond plat. Elle pourra être posée sur la table ou l’établi de quelqu’un qui l’utilise en travaillant.

 

Comment choisir une pipe… pour soi :

Souvenez-vous, après avoir lu les conseils qui suivent que la principale règle en la matière est de choisir une pipe qui vous plaise ! L’usage d’une pipe est simple, mais quelques contrariétés peuvent survenir au début, qui nécessitent un peu de persévérance. Les principales sont une tendance à la surchauffe, ou le fait de devoir rallumer la pipe constamment. C’est tout-à-fait normal. Si vous prenez du plaisir à admirer le veinage du bois et à manipuler l’objet, alors il vous sera facile de trouver la patience pour aller au-delà des légers désagréments liés à l’inexpérience.

Le plaisir avant tout !

Voici les principaux éléments qui influent sur l’usage de la pipe :

La forme du fourneau :
Certaines formes de pipes sont plus simples à l’usage que d’autres. C’est à mi-hauteur du fourneau que la chaleur est la plus intense. Donc les fourneaux hauts et aux parois fines ont tendance à chauffer plus que les fourneaux de forme ronde du type « boule » ou « tomate ». Quelque soit la pipe, n’oubliez cependant pas le culottage et nos conseils d’utilisation.

La taille :
Une pipe de grosse contenance dure évidemment plus longtemps qu’une pipe de faibles dimensions.
A titre indicatif, les modèles de notre collection « plume » ont une contenance d’environ 2 grammes ; tandis que les modèles classiques contiennent environ 3 grammes.

La courbe du tuyau :

Plus une pipe est courbée, plus elle paraît légère lorsqu’on la tient entre les dents. Avec une pipe droite, le fourneau, la partie la plus lourde d’une pipe, est éloigné de la bouche. Il exercera un effet de levier important sur les dents.

La longueur totale :

C’est la seule chose qui change réellement le goût. Plus la pipe est longue, plus elle développera les saveurs. Mais elle sera moins pratique à mettre dans la poche…

A présent, c’est à vous de choisir !

Du nouveau dans notre atelier!

Pour vous proposer une expérience encore plus exaltante, nous avons réaménagé notre atelier, et nous avons disposé des vitrines éducatives destinées à mieux faire comprendre l’origine de la pipe de bruyère à Saint Claude.

Bien sûr, nous avons conservé l’essentiel intact, notamment les anciennes installations hydrauliques, datant du dix-neuvième siècle, qui servaient à entrainer les tours que nous utilisons encore quotidiennement.