Gros plan sur la corne !

Gros plan sur la corne !

La majeure partie des tuyaux équipant les pipes de bruyère est en ébonite car cette matière allie souplesse et résistance à l’usure par les dents.
Mais d’autres matières sont intéressantes pour la réalisation des tuyaux de pipe. Il en est une qui nous est chère, parce qu’elle est confortable, belle, et présente des nuances de couleurs variées, c’est la corne.

Quelle corne pour les tuyaux de pipes ?

La corne est faite de poils collés par de la kératine, la matière dont sont faits nos ongles. Cette kératine armée de poil protège et renforce l’os qui pousse de chaque côté de la tête des bovins.
La corne que nous utilisons pour fabriquer les tuyaux de pipes est celle du zébu. Elle peut atteindre 1 mètre de longueur. Comme nous l’avons vu, une corne est creuse car elle renferme un os. Par conséquent, seule l’extrémité (la pointe) est utilisable pour le travail de tournage. Une corne de vache n’est donc pas assez longue pour être utilisée en tournerie.

Les zébus ayant par ailleurs un pelage marron, blanc ou marbré, leur corne présente une magnifique variété de teintes, allant du brun parfois très foncé au blond, l’association des deux couleurs étant appelée « jaspé ».

Le tournage sur corne.

Le zébu est élevé pour sa viande, au Brésil, en Argentine et à Madagascar.
Les cornes, au lieu d’être perdues comme les autres parties non comestibles, sont exportées pour servir à la fabrication de peignes, manches de couteaux, perles, et bien-sûr, pour le tournage des tuyaux de pipes.

Une fois arrivées dans les ateliers du Jura, les cornes sont éventuellement ramollies par chauffage au bain ou à la vapeur, afin de les redresser par pressage.

Ensuite viennent la découpe, le tournage, le façonnage, puis le perçage. Voici maintenant un tuyau de pipe droit.
Si nécessaire, il peut être courbé dans une presse « de forme » plongée dans un bain d’huile chaude, et le voilà prêt à être ajusté à la bruyère.

Comment entretenir la corne ?

Matériau organique, la corne offre un contact doux, et prend rapidement la marque des dents. Et quel plaisir d’allier végétal et animal dans un bel objet !

L’entretien des tuyaux en corne est très simple : il suffit d’éviter l’exposition à des sources de chaleur, et si vous voulez éviter que le brillant du tuyau s’estompe avec le temps, vous pouvez le frotter régulièrement avec un simple chiffon, en guise de polissage.

Choisissez dès maintenant la pipe avec tuyau en corne qui vous convient, bourrez-la de votre mélange favori, nature ou aromatique, et… bonne dégustation !

Quelques exemples parmi notre production:

Pipe Courte avec tuyau en Corne Réf. 8

Pipe Courbée avec tuyau en Corne Réf. 608

Pipe Droite avec tuyau en Corne Réf. 112

Pour aller plus loin…

Lors de votre visite à Saint Claude, capitale de la pipe, n’hésitez pas à découvrir le travail de la corne :
Atelier Michaud – Tournage sur Corne